Le big data vers une nouvelle révolution

18 mai 2016

Le big data

 

big data
Toujours plus de données

 

Avec l’arrivée du numérique et la récolte instantanée des données, il est devenu impossible de les stocker, de les analyser et d’y effectuer des recherches avec les outils classiques. De nouveaux métiers naissent de ce nouvel eldorado du marketing et il est encore difficile de soupçonner toutes les perspectives du traitement des big data tellement elles sont énormes.
Tous les secteurs sont concernés, de l’exploration de l’information diffusée par les médias, à l’analyse des tendances climatiques, environnementales en passant par la gestion des risques pour les commerciaux et les assurances mais aussi pour la médecine, la gestion de réseaux énergétiques ou encore la sécurité et la lutte contre la criminalité.
Le big data pourra aider les entreprises à limiter leurs risques et à créer la différence grâce à l’analyse et aux prédictions personnalisées qui en découleront.

Volume, Vitesse, Variété
Les 3 caractéristiques du big data

Les 3 V du gib dataAvec l’arrivée du commerce électronique et des réseaux sociaux, le volume des données a explosé et continue son expansion de manière exponentielle.
La vitesse du renouvellement des données, leur renouvellement est la deuxième caractéristique du big data.
Enfin la variété du type des données est cette troisième caractéristique, du texte, des images, des vidéos, du son, de la 3d, de la réalité virtuelle, des données issues de la géolocalisation, …

L’analyse accessible à tous ?

Stocker cette masse de données a pour but, de tirer des enseignements pour connaître nos comportements de client que nous sommes, pour modéliser la fixation d’un prix, ou pour effectuer des simulations répondant à la question « que se passerait-il si ? »
Avec le coût des technologies de stockage et de traitement massif qui a énormément chuté le big data est aujourd’hui tout à fait à la portée du plus grand nombre des entreprises.
Accessible oui, mais les solutions big data doivent s’intégrer avec les objectifs stratégiques de l’entreprise.
La protection des données personnelles
L’énorme volume des données récoltées pourrait faire penser à une anonymisation mais au contraire cette récolte massive et ininterrompue de nos données numériques contribue à nous identifier ou du moins à caractériser nos comportements. La menace n’est donc pas le traitement inapproprié de données personnelles, mais bien la prolifération et la disponibilité de ces données numériques, même impersonnelles, en quantités massives.
Les possibilités illimitées de croisements de données anonymes et de données sur les données (métadonnées) offrent une ré-identification rapide des personnes même si toutes les données avaient été anonymisées.
Le danger du big data est donc la collecte maximale, automatique ainsi que la conservation illimitée de tout ce qui est sous la forme numérique.
Le législateur n’ayant encore rien prévu sur ce sujet, l’utilisation du big data est en quelque sorte en free style et vous l’aurez compris notre anonymat n’est plus garanti et se posera un jour la question de la responsabilité des dérives éventuelles de l’utilisation et surtout de la catégorisation dans laquelle vous pourriez être confiné.

La disparition de la « personne »

Pour nos gouvernants, les entreprises, ce qui les intéressent c’est de pouvoir détecter automatiquement ce que nous pourrions désirer, ce que nous pourrions commettre, sans même que nous en soyons conscients.
L’enjeu, est plutôt la disparition de la personne au profit des profilages automatiques dont nous ferons l’objet.

Pilier de l’innovation pour les entreprises ?

innovationPour une entreprise aujourd’hui, c’est innover ou disparaître
Le Big Data va permettre aux entreprises de gagner la bataille de la transformation digitale par l’utilisation d’outils puissants permettant de construire leur business du futur.
Le big data va permettre de comprendre le comportement des utilisateurs pour pouvoir développer de nouveaux services, de générer des publicités personnalisées sur internet, de gérer plus efficacement la disponibilité et le positionnement de taxi qui à terme seront autonomes mais aussi de prévoir certains pics de commandes en connaissant le versement des allocations chômage et des aides sociales.
Dans le domaine sportif, l’innovation permettra de gagner de précieuses dixièmes de secondes qui feront la différence.
Mais l’innovation n’est pas uniquement synonyme de croissance économique. L’analyse de cette masse de données aura aussi pour mission de lutter contre le terrorisme. Ainsi la surveillance des réseaux sociaux ou transitent plusieurs milliers d’informations chaque jour, permettra d’analyser les comportements et détecter à temps les menaces potentielles.

Les métiers du big data

Les métiers du big dataDésormais, le Big Data est partout. Il a permis la naissance de métiers peu connus, bien payés et qui recrutent massivement.
De gardien de l’éthique au Data Scientist, en passant par le data analyste, le data miner, le chief officer, les spécialistes du big data sont encore rare et très demandés.
Le secteur bancaire, de l’assurance mais aussi chez tous les opérateurs stockant et traitant un volume important de données comme les fournisseurs d’accès internet et les hébergeurs sont à la recherche de ces profils.
La réglementation sur les données évoluant rapidement, et les opportunités business se multipliant, toutes les entreprises auront dans les années à venir un besoin très important en professionnels du big data. Une belle opportunité à saisir.

BlogBreakfast 3.0Comm 4 uCommunicationNon classé

Commentaire