Google débranche son réseau social, Google+

17 octobre 2018

Google débranche son réseau social, Google+

Google vient de l’annoncer, il va fermer en août 2019 son réseau social Google+.
Lancé en 2011, Google+ était un réseau social avec une approche assez révolutionnaire puisqu’il fonctionnait autour du principe de « cercles ». Ceux-ci étaient des espaces où l’on rangeait ses contacts : « amis », « famille », « collègues ». L’idée était de cloisonner ses différents cercles sociaux, pour éviter d’envoyer des photos privées à ses collègues de travail ou à des inconnus. Trop à l’avance en matière de vie de privée, il n’a jamais trouvé son public et n’a donc jamais pu concurrencer Facebook.

Une faille de sécurité fatale

Une faille de sécurité ayant permis la fuite de données personnelles touchant près de 500 000 utilisateurs du réseau est à l’origine de la décision de fermeture.
Une faille dans un interface donnant accès au réseau social, permettait à des développeurs d’accéder à des informations privées des utilisateurs comme le nom, l’email, le travail, le sexe et l’âge. Aucune autre donnée n’aurait fuité et le autres service de Google comme Gmail, Gdrive ou les documents de la suite office n’auraient jamais été accessible par les hackers.

Une mort annoncée depuis longtemps

De nombreuses rumeurs avaient déjà état de l’abandon par Google de son réseau social.
Google+ compte aujourd’hui près de 2,2 milliards de comptes, mais avec seulement 0,2% d’utilisateurs actifs. Plus de 90% des sessions utilisateurs ne durent pas plus de 5 secondes et à part quelques communautés spécifiques, le réseau est peu utilisé et les interactions entre utilisateurs peu nombreuses.
La faille de sécurité est donc un bon prétexte pour une fermeture qui aurait de toute façon été annoncée dans les mois à venir.

L’abandon de services ou de produits, une habitude chez Google

Depuis 20 ans, la liste est longue des produits ou services que Google abandonnent.
Icônes de l’innovation, les premières Google Glass n’ont pas rencontré le succès escompté près du grand public. Lancées en 2012, elles ne seront jamais adoptées par leurs utilisateurs et en janvier 2015, Google annonce la fin du programme. Seule une version entreprise sera proposée en 2017.
Question réseau social, Google avait déjà abandonné en 2011, un service appelé Google Buzz, fermé lui aussi suite à des problèmes de confidentialité.
Et certain d’entrevous se rappellent peut-être de Google Wave, un outil de travail collaboratif promis à un bel avenir. Lancé en mai 2009 il fut arrêté mi-2012, les équipes du géant souhaitant se concentrer sur Google+

La fin de l’aventure sociale pour Google ?

Pas vraiment, la fermeture de Google+ prévue est pour le public. Des analyses interne montrent que Google+ est mieux taillé comme réseau social d’entreprise La firme va concentrer ses efforts lancer très bientôt de nouvelles fonctionnalités dans ce sens.
C’est aussi sans compter sur l’intégration au sein même de ses produits que l’aventure sociale continue. Les communautés ont fait leur apparition dans Youtube. Rihanna possède une chaîne Youtube de plus de 30 millions d’abonnés et sa communauté où elle poste de nombreux message et photos ne cesse de s’agrandir. Un autre service, Google MyBusiness autorise depuis peu de créer des posts comme sur un réseau social. Ceux-ci sont affiché avec la fiche d’une entreprise dans le moteur de recherche.

La fin du réseau social comme lieu central est peut-être en train de disparaître mais l’intégration de la logique sociale dans les applications est peut-être le futur et Google vient peut-être d’en être le précurseur.

BlogBreakfast 3.0

Commentaire