Une IA comme juge

3 avril 2019
juge-IA-estonie

En Estonie, une Intelligence Artificielle pourrait prochainement remplacer les juges. En effet, le gouvernement estonien annonce travailler sur la conception d’un “robot juge” pour désengorger les tribunaux du pays. Ces robots « juge » seraient dopé à l’intelligence artificielle et rendraient leurs sentences dans le cadre de litiges mineurs.

Objectif fin 2019

Le robot juge s’appuierait sur des algorithmes, tous les documents et toutes les preuves fournis par l’accusation et la défense pour juger d’un litige dont le préjudice ne dépasserait pas les 7.000€. Le droit a une particularité que les décisions sont rendues sur des faits, avec une série de conditions. Il est donc logiquement que l’on puisse apprendre à un programme à rendre une décision de justice. L’objectif est de diminuer la charge de travail des juges mais aussi des greffiers pour combler l’énorme retard de la justice estonienne en la matière. Le projet n’en n’est encore qu’à ces débuts mais le gouvernement espère disposer de son … d’ici la fin de l’année.

L’importance des technologies pour l’Estonie

L’Estonie, ce petit pays de 1,3 millions d’habitants, ne cesse d’impressionner le monde grâce à son utilisation du numérique. Le gouvernement estonien accorde de plus en plus d’importance aux nouvelles technologies et il a pour projet d’utiliser les systèmes d’intelligence artificielle et d’apprentissage autonome pour résoudre divers problèmes de la société, le tout restant sous surveillance humaine.
L’Estonie a déjà été classée comme étant la « première société numérique au monde ». Ces citoyens bénéficient d’une carte d’identité digitale, leur permettant de voter, de payer leurs impôts, … etc.
Depuis 2014, n’importe quel individu, d’un quelconque pays, peut de devenir un « e-citoyen ». C’est-à-dire qu’il peut ouvrir un compte en banque et lancer une entreprise en seulement quelques minutes. Sur le même modèle, l’Estonie possède la seule « e-ambassade » au monde, elle se trouve au Luxembourg et permet de protéger les données du pays.

L’intelligence artificielle, l’assistant parfait ?

Ce projet n’est pas le premier de l’Intelligence artificielle dans le domaine juridique. L’application DoNoPay, un“robot avocat” conseille déjà des mobinautes pour faire sauter les PV de stationnement. En moins de deux ans, celle-ci a permis de faire sauter 160 000 amendes aux Royaume-Uni et à New York.

Dans des domaines aussi variés que la comptabilité, la prise de rendez-vous, la médecine, … l’intelligence artificielle vient bouleverser les méthodes de travail avec toujours la supervision d’un être humain. Demain, votre meilleur ami sera un assistant doté d’une intelligence artificielle qui vous aidera à travailler ou à prendre des décisions. Etes-vous prêt ?

BlogBreakfast 3.0

Commentaire